•  

    Mes petits surdoués hyperactifs sont pratiquement autonomes.

    Bientôt prêts pour l'adoption !

    Les tétées se font rares et Maman-Chatte se morfond dans sa cage.

    Son agressivité ne m'a malheureusement pas permis de tenter la socialisation. 

    La semaine prochaine, elle sera stérilisée puis après quelques jours de convalescence

    retrouvera son territoire où une personne nourrit les chats libres et veille sur eux.

    Bientôt prêts pour l'adoption !

    PENNY et POKY seront proposés à l'adoption ensemble.

    Bientôt prêts pour l'adoption !

    L'idéal serait que les 3 autres frères, PIM'S, PAKO et PITCH soient adoptés ensemble.

    Ils pourront cependant rejoindre un foyer avec un autre félin ou une présence humaine

    évitant au chaton de se retrouver seul 10 heures par jour.

    Bientôt prêts pour l'adoption !     Bientôt prêts pour l'adoption !

    Bientôt prêts pour l'adoption !     Bientôt prêts pour l'adoption !

    Heureux futurs maîtres de ces petites merveilles qui ont toutes les qualités qu'on peut attendre d'un petit compagnon !

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Affinités félines

    Les premiers pas loin de Maman-Chatte laissent apparaître les personnalités et les affinités entre chatons.

    Affinités félines

    PENNY et POKY ne se ressemblent pas que par la couleur, ils partagent de nombreux traits de caractère.

    Affinités félines

    Ils sont notamment très câlins et aiment ronronner sur les genoux.

    Il serait vraiment dommage de séparer ces deux petits amours !

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    De la fratrie à l'individualisation     De la fratrie à l'individualisation

    Avec Maman-Chatte pour le biberon et la toilette, ou entre frères et sœur pour les jeux et le repos,

    la fratrie est longtemps restée centrée sur elle-même.

    L'humaine ravitaillait et ouvrait la cage sans qu'on lui prête attention !

    De la fratrie à l'individualisation

    Puis on découvre qu'en escaladant une jambe, on peut dormir

    et se faire câliner sur les genoux et on en ronronne de fierté.

    De la fratrie à l'individualisation     De la fratrie à l'individualisation

    Autre découverte, les jouets : la souris, la balle et le plumeau

    De la fratrie à l'individualisation     De la fratrie à l'individualisation

    jusqu'à se laisser surprendre par le sommeil sur place !

    De la fratrie à l'individualisation     De la fratrie à l'individualisation

    Certes, on reste groupés...

    De la fratrie à l'individualisation

    mais de plus en plus tournés vers l'extérieur.

    Et bientôt vers l'adoption !

     

     

     


    2 commentaires
  • Avec mes petits pensionnaires, c'est un peu comme dans la publicité d'un grand magasin !

    La nouveauté du jour    La nouveauté du jour

    Les premières escalades de l'arbre à chat se terminaient au 1er niveau par un petit somme... seul ou à deux !

         La nouveauté du jour

    Heureusement, les efforts et la solidarité finissent toujours par être récompensés.

    La nouveauté du jour    La nouveauté du jour    La nouveauté du jour

    Il va falloir vite réparer la plateforme manquante pour qu'il y ait de la place pour tout le monde !

    La nouveauté du jour

    Aujourd'hui, la nouveauté c'est la découverte des genoux.

    La nouveauté du jour    La nouveauté du jour

    Certes, c'est moins confortable qu'un coussin mais tellement plus chaleureux !

     


    2 commentaires
  • Mes petits pensionnaires ont vite compris que mon arrivée dans la pièce allait leur permettre de se dégourdir les pattounes.

    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre

    Comme je me méfie de la Maman, je les fais sortir par la porte latérale. Ils s'y précipitent dès que j'arrive !

    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre

    En bas, on découvre de nouvelles saveurs

    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre

    avec une nette préférence pour le poulet normalement prévu pour Maman-Chatte.

    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre

    On explore tout même le pied du fauteuil.

    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre

    Les escalades sont si épuisantes qu'un petit somme s'impose dès que l'objectif est atteint.

    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre

    Le cube n'a rien perdu de son attrait !

    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre

    Et quand la fatigue a raison de leur énergie,

    Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre     Pas bien grands mais bien décidés à se faire entendre

    les chatons savent dénicher au fond d'un placard, l'endroit idéal pour se reposer !

    La petite maison avec son coussin bien douillet c'est une notion humaine du confort.

     

     


    4 commentaires